Sport

Sportifs, quelle blessure vous fera souffrir cette année?

par Isie DA
17 Fév 2017
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie





2017 a sonné, vous avez décidé de continuer sur votre lancée sportive ou tout simplement de vous y mettre pour la nouvelle année. Félicitations ! Si la pratique sportive s’apparente souvent au plaisir et au dépassement de soi, elle peut malheureusement parfois être synonyme de blessures. Vous me connaissez, je suis d’un naturel optimiste. Voici donc, juste pour vous, la liste des blessures auxquelles vous attendre cette année. On vous aura prévenu !

L’inévitable entorse

L’entorse est due à un étirement violent des ligaments, souvent au niveau de la cheville ou du genoux. Cette sensation , vous l’avez sûrement ressentie au moins une fois lorsque vous vous sentiez pousser des ailes et que vous avez voulu imiter Usain Bolt sur votre sprint en fin de course et que vous avez « ripé » sur un marron l’automne dernier. Bénigne mais douloureuse, l’entorse est un classique du sportif !

Une seule option : attendez, reposez vous, consultez le médecin si la douleur est trop forte et ne poussez pas lorsque vous reprendrez le sport. Une entorse mal soignée peut nécessiter une intervention chirurgicale, vous ne voulez pas en arriver là ! Si ? Ok, ici, tous mes conseils pour guérir les entorses à répétition…

La crampe paralysante

Une crampe se définit comme une contraction involontaire, brutale, intense et douloureuse d’un muscle du squelette. Elle peut se produire durant la pratique sportive ou après. Par exemple, les danseuses (et danseurs) classique en sont souvent atteints au niveau des pieds.

La seule solution est de soigner le mal par le mal et d’étirer le muscle, la crampe disparaitra peu à peu. Souvent le résultat d’une déshydratation, une bonne crampe vous indique qu’il est temps de boire… de l’eau !

Les courbatures du lendemain

Vous avez forcé durant la séance, vous vous êtes donné à fond. Mais, le lendemain, impossible de marcher normalement, de lever les bras ou encore de vous asseoir sans douleur. Vos muscles sont endoloris, fatigués car vous leur avez demandé un effort inhabituel. Vous êtes KO !

Il est nécessaire, pour prévenir des courbatures, de bien s’échauffer, bien s’hydrater durant sa séance et ne pas trop forcer. C’est votre première séance de CrossFit ? Ne vous attendez pas à réussir parfaitement tous les mouvements, les courbatures du lendemain risquent de vous dégouter et vous n’y retournerez plus. Allez y donc doucement.

Si les courbatures sont avérées, reposez vous, prenez un bain chaud, cela peut aider ou au moins permettre de se détendre un peu ou faites une petite séance de Yoga qui vous permettra d’étirer vos muscles.

Le douloureux claquage musculaire

Le claquage musculaire (ou l’élongation) est la rupture partielle ou accidentelle d’un muscle. La douleur est très vive et localisée, la blessure se fait souvent au niveau des cuisses. Il est impératif de consulter son médecin et de stopper toute activité sportive le temps de la rééducation (qui prend environ un mois).

« Ami des sportifs de l’extrême comme du dimanche, Gaston est la solution pour continuer à courir sans risque de se prendre les pieds dans le tapis ! »

La fracture invalidante

Une fracture est une blessure assez grave. Il s’agit de la cassure nette d’un os ou d’un cartilage dur. Une fracture peut aussi survenir « à l’usure » pour les sportifs de haut niveau, on parle alors de « fracture de fatigue ».

Il est une fois de plus impératif de consulter son médecin et de prendre toutes les précautions nécessaires: plâtre, repos et rééducation dans certains cas.

Les échauffements brûlants

Les échauffements ne traduisent pas réellement une blessure mais sur l’instant on peut la vivre comme telle. Nous avons tous ressenti à un moment ou à un autre, durant une séance d’ados-fessiers ou de musculation une sensation de brûlure dans les muscles. Ne paniquez pas, c’est le signe d’un bon entrainement ! Vos muscles travaillent, ils se contractent, se gonflent et c’est ce qui explique la douleur durant l’entrainement.

Après la séance, pratiquez correctement vos étirements. Puis, optez pour une douche bien chaude, suivi d’un massage des muscles endoloris.

Le mal de dos à répétition

Le mal de dos est le mal du siècle, 80% des français souffriraient du mal de dos, ne confondez donc pas un mal de dos chronique et un mal de dos lié à la pratique sportive ! Si vos maux de dos sont répétés lorsque vous vous entrainez, il se pourrait que le sport que vous pratiquez soit trop « violent » pour vous. Les sport à fort « impact », tels la course à pieds, le tennis ou encore le squash, peuvent favoriser le mal de dos pour les personnes fragiles.

Reposez vous donc, pensez à la musculation et à des pratiques plus douces. Yoga, natation, pilates, water-polo sauront conjuguer efforts et bienfaits pour votre dos.

La solution s’appelle Gaston !

Ami des sportifs de l’extrême comme du dimanche, Gaston est la solution pour continuer à courir sans risque de se prendre les pieds dans le tapis ! Avec cette assurance Blessures – Fractures – Brûlures – Amputation, vous êtes paré à toutes éventualités. En cas de bobo, jusqu’à 4000€ vous sont versés. Si vous devez également séjourner à l’hôpital, Gaston vous verse 80€ supplémentaire par jour. Avec Gaston, faites vous plaisir l’esprit tranquille 😉

17 conseils pour briller toute l’année !

Lire la suite de l'article

Au secours… La team DA à la rescousse !

Lire la suite de l'article

Votre avis nous intéresse

Quelle est votre situation ?

Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

Merci !
Merci de votre inscription !Un mail de confirmation vous a été envoyé.

Les Petites News d'Isie

5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive