Sport

Reprendre le sport après une blessure

par Isie DA
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie




J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.


On en parle ?
Merci !
Votre rendez-vous
est confirmé. À très vite.
Merci !
Votre rendez-vous
est confirmé. À très vite.
    J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.

    Qui dit sport, dit effort ! Jusqu’ici, vous étiez toujours partant pour relever les défis. Puis soudain, l’accident. Une mauvaise chute, un effort trop intense, un moment d’inattention. Vous voilà contraint de troquer vos performances contre une ambulance ! Depuis, vous trépignez d’impatience, blotti dans le canapé. Une seule question vous habite, comment reprendre l’entraînement sans risquer la surenchère de blessures ? Je suis allée trainer dans les vestiaires en quête d’une réponse…

    Ton temps, tu prendras…

    Les experts sont formels. Il est important de prendre le temps de la guérison. Bien que la tentation soit grande, vous devez obtenir le go de votre médecin avant d’envisager toute reprise du sport. Selon la gravité de la blessure, un arrêt plus ou moins long, suivi d’une rééducation chez le kinésithérapeute peut être nécessaire. Faites preuve de patience et profitez-en pour vous réviser vos bases ou orchestrer votre reprise…

    « Chaque année 910 000 accidents liés à la pratique du sport. 1 accident sur 5 conduit à une hospitalisation …

    Ton alimentation, tu surveilleras

    Durant cette petite pause sportive, il est fort probable que vous ayez pris un peu de distance avec vos bonnes habitudes alimentaires… Renouez progressivement avec une alimentation santé, capable de regonfler vos réserves. Au menu : céréales, légumineuses et protéines pour l’énergie. Auxquels, vous ajoutez vos 5 fruits et légumes journaliers pour prévenir les carences en micro-nutriments, responsables des blessures à répétition et élans de fatigue chroniques.

    Progressivement, tu t’entraîneras

    Reboosté de l’intérieur, doté de l’aval de votre médecin, il est temps de rechausser. Selon votre discipline, mais aussi votre blessure, vous devrez adapter votre pratique, ainsi que les zones à solliciter. Idéalement, composez sur un programme sur 5 à 8 semaines, avec des objectifs progressifs.

    Inutile d’escompter retrouver immédiatement vos performances antérieures, concentrez-vous plutôt sur votre endurance fondamentale. Commencez par marcher à bonne allure et multiplier les étirements, le temps de rallumer vos muscles. 3 semaines post-reprise, réintroduisez du cardio pour reprendre le rythme. Enfin, dès la 5ème semaine, si votre corps est d’accord, testez vos exercices habituels.

    « 30% des accidents sportifs se produisent durant un match de foot… 1 fois sur 10, c’est la fracture… »

    La règle de la non-douleur, tu adopteras

    Après un long moment sans s’activer, muscles et tendons s’affaiblissent. A la reprise, un risque plus accru de tomber dans la surenchère de blessures, ces petits maux à répétition, qui vous abiment en profondeur. Pour éviter cet écueil, faites-vous suivre régulièrement par un médecin traitant, ou mieux encore un spécialiste du sport.

    Apprenez également à mieux écouter votre corps, qui vous envoie par la douleur de nombreux signaux. Un bon sportif n’a pas nécessité à se maltraiter, refusez de vous habituer à la douleur.

    Durant les entraînements, adaptez vos mouvements pour éviter les sollicitations excessives de la zone en rééducation. Si les symptômes persistent, consultez de nouveau. Pensez également à renouveler votre équipement. Un petit plaisir qui vous permettra de prévenir d’autres blessures causées par un matériel trop vieux ou inadapté.

    La prochaine fois, tu anticiperas

    Cet accident n’est presque plus qu’un mauvais souvenir ! Pourtant, entre le temps passé à l’hôpital, les consultations, les soins, les traitements et la rééducation, cet imprévu pèse lourd dans la balance financière. Et ce, sans compter un éventuel arrêt de travail…

    Parce que le goût du risque ne vous pas quitté, Gaston est le compagnon à adopter pour vos virées sportives. Avec lui, en cas de Blessure / Fracture / Brûlure, recevez jusqu’à 4000€ pour panser vos plaies. Si vous devez être hospitalisé, alors, Gaston ajoute 80€/jour à votre indemnisation accident. Avec Gaston, ne craignez plus de tomber sur un os…Source Institut Veille Sanitaire

    Quelle est votre situation ?

    Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

    Les Petites News d'Isie

    5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive