Instant sécu

Remboursement Lunettes, la règle des 2 ans !

par Isie DA
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie




J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.


On en parle ?
Merci !
Votre rendez-vous
est confirmé. À très vite.
Merci !
Votre rendez-vous
est confirmé. À très vite.
    J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.

    Comme 70% des Français* vous portez des lunettes et comme 99% d’entre eux vous ne comprenez rien à vos remboursements optique ! Verres simples ou complexes, une paire tous les 2 ans pour les uns mais pas pour les autres, qui fait quoi entre Sécu et mutuelle… C’est confus ! Allez, comme je suis sympa, je me suis documentée pour y voir enfin clair (c’est le cas de le dire !) et je vous fais profiter de mon grand savoir sur la prise en charge des frais d’optique…

    La fin des lunettes trop chères ?

    Premier marché de l’optique en Europe, la France est malheureusement réputée pour ses lunettes vendues à prix d’or ! Avec 62% de marge réalisée par les opticiens, le marché de l’optique est largement financé par les mutuelles (72% du coût total) et l’utilisateur final, vous. A qui il reste à charge en moyenne, 24% du prix.

    Fort de ces constats, le gouvernement a sévit. Depuis 2015, de nouvelles règles encadrent la prise en charge des frais d’optique. L’objectif était d’endiguer la spirale inflationniste du prix des lunettes, favorisée par des remboursements trop généreux (trop généreux au goût de la loi, pas au mien ni au vôtre…). Mais aussi, trop réguliers.

    Le résultat, c’est que, si vous perdez vos belles lunettes toutes neuves ou marchez dessus, vous devrez payer une nouvelle paire entièrement de votre poche : ni la Sécurité sociale, ni votre mutuelle ne vous rembourseront le moindre penny si vos lunettes avaient moins de 2 ans.

    Remboursement optique, la règle des 2 ans

    Le principe : les lunettes ne sont remboursées par l’Assurance Maladie et par les mutuelles qu’une fois tous les 2 ans.

    Dans sa générosité, la loi prévoit cependant des exceptions :

    • La période de 2 ans est ramenée à 1 an pour les adultes, en cas d’évolution de la vue.
    • Les moins de 18 ans, eux, ont droit à une paire de lunettes tous les ans, quelle que soit la raison du renouvellement.

    Dans tous les cas, le remboursement par une mutuelle est conditionné par la prise en charge de la Sécurité sociale : pas de remboursement Sécu, pas de remboursement du tout !

    Remboursement de la Sécurité sociale : 8 euros !

    Vous le saviez déjà, le remboursement des lunettes par l’Assurance Maladie est minime. Mais peut-être plus encore que vous ne le pensiez !

    8 euros… pour 337 € en moyenne la paire de lunettes !

    La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes rapporte en effet que « l’assurance maladie n’intervient qu’à hauteur de 6 % de la prise en charge de l’optique, avec une prise en charge moyenne de 8 € pour un adulte et 38 € pour un enfant. »

    Lunettes, un remboursement de 60%, mais sur quelle base ?

    Voici dans le détail ce que vous remboursera l’Assurance Maladie :

    • Pour les montures, 60% d’un « tarif de responsabilité » (TR) fixé à… 2,84 €.
    • Pour les verres, 60% d’un TR variant selon l’âge de la personne(mineur ou adulte) et les caractéristiques des verres correcteurs. Pour un adulte, ce tarif va de 2,29 € au minimum à 24,54 € au maximum.
    • Un exemple : pour les verres les plus simples, vous serez pris en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 3 € pour l’ensemble monture et verres ; pour les verres les plus complexes, à hauteur de 16,4 €. Voilà, voilà…

    Remarquez que, pour un mineur de moins de 18 ans, le remboursement est quand même un peu plus élevé : de 22,6 € au minimum à 42,2 € au maximum.

    Et les mutuelles dans tout ça ?

    La loi de 2015 a fixé également aux mutuelles des plafonds de remboursement : 150 € pour les montures ; 6 paliers de remboursement des verres selon leur complexité.

    Quant à calculer concrètement à l’avance, combien vous serez remboursé par l’ensemble Sécurité sociale et complémentaire santé, c’est un vrai casse-tête ! Le plus simple, reste d’utiliser le simulateur de remboursements DA.fr. Vous connaitrez ainsi la prise en charge exacte proposée par notre mutuelle santé Maya.

    Surcomplémentaire, la bonne idée pour compléter

    Avec la mutuelle Maya, vos lunettes et verres, simples ou complexes, sont couverts jusqu’à 300€/an. Si ce n’est pas suffisant et que vous avez un reste à charge, il est possible de compléter la prise en charge à l’aide d’une surcomplémentaire santé.

    En complément de votre mutuelle, y compris employeur, et de la Sécurité Sociale Mike, la surcomplémentaire santé assure vos remboursements optique jusqu’à 1300€/an. De quoi voir venir !

    Vous avez des questions, contactez-moi pour en discuter 😉

    Quelle est votre situation ?

    Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

    Merci !
    Merci de votre inscription !Un mail de confirmation vous a été envoyé.

    Les Petites News d'Isie

    5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive