Enfant

Kangatraining : quand bébé œuvre pour les mamans !

par Isie DA
02 Mai 2013
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie





Je ne suis pas la seule (heureusement) à me préoccuper de ma forme et de mon bien-être ni à m’intéresser aux méthodes naturelles permettant de les entretenir en douceur. Ma collègue Clarisse, qui souhaite perdre ses kilos de grossesse sans trop peiner, a découvert récemment le Kangatraining, cette gym douce à pratiquer avec et grâce à bébé. Vite, des détails !

Le Kangatraining, d’où ça sort ?

Le Kangatraining nous vient d’Autriche. Il y a deux ans, une ancienne danseuse qui venait d’accoucher a mis au point cette technique de fitness adressée aux jeunes mamans.

Aujourd’hui, le Kangatraining commence à dépasser les frontières et à faire des émules en France (mais pas encore partout en France, hélas).

Le grand avantage de la méthode ? Pas besoin de faire garder bébé pendant que maman est à la gym, puisqu’il participe à la séance ! C’est principalement ce qui a attiré Clarisse, qui souhaite passer le plus de temps possible avec son petit Noa.

Quelle bonne idée, n’est-ce pas ?

Mais comment fait-on pour concilier gym et bébé ?!

C’est tout simple : pendant la séance de Kangatraining, vous portez votre enfant dans une écharpe ou un porte-bébé, dans votre dos ou contre votre ventre.

N’ayez aucune crainte : bébé sera bercé par vos mouvements lents et doux et s’endormira pendant que vous entraînerez vos muscles et renforcerez votre périnée.

Le bénéfice est double. Votre petit bout sera apaisé par votre contact tandis que vous profiterez d’un moment complice (avec bébé) et convivial (avec les autres mamans) en prenant soin de vous (plus égoïstement).

Pour Clarisse, c’est désormais « un moment très attendu de la semaine » qu’elle ne raterait pour rien au monde !

Ça se passe comment, le Kangatraining ?

Tout d’abord, il faut savoir que vous ne pourrez commencer le Kangatraining que trois mois environ après votre accouchement, une fois votre rééducation périnéale effectuée et avec l’accord de votre gynécologue ou de votre sage-femme.

Avant le premier cours, vous suivrez une formation au portage de bébé afin de pouvoir effectuer ensuite les mouvements en toute sécurité.

Pendant le cours, vous commencerez par des échauffements, puis vous alternerez les mouvements de cardio et les exercices de musculation.

Pour conclure, le Kangatraining est, selon Clarisse, une méthode « très complète et pas du tout fastidieuse ».

Et vous, ça vous tente ?

Une salle de shoot en bas de chez moi…

Lire la suite de l'article

De nouveaux services à découvrir pour nos adhérents

Lire la suite de l'article

1 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Sibyle, 2 juillet 2013

    Merci pour votre article! Vous étiez au kangatraining Orléons ou Kangatraining 66? Cordialement Sibylle

Votre avis nous intéresse

Quelle est votre situation ?

Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

Merci !
Merci de votre inscription !Un mail de confirmation vous a été envoyé.

Les Petites News d'Isie

5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive