Santé

Cancer du sein : se faire dépister autrement

par Isie DA
16 Mar 2015
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie




J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.


La mammographie tous les deux ans dès 50 ans, c’est automatique… du moins, sur le papier. Car dans les faits,trop de femmes n’y participent pas. Alors comment faire pour convaincre les réticentes à être dépistées ? Réponse : en allant directement à leur rencontre et les sen-si-bi-li-sant !

Dépistage du cancer du sein : la France pourrait mieux faire…

Les femmes de 50 à 74 ans sont en moyenne 62%1 à suivre le dépistage organisé du cancer du sein, en France. Un bon début, toutefois, pour les partisans du dépistage, cela reste insuffisant. Et oui, car ce chiffre est bien inférieur aux objectifs fixés par le Plan Cancer et par les autorités européennes.

Pourtant, les femmes sont directement invitées par courrier, tous les 2 ans, à se rendre à leur contrôle son contrôle technique par mammographie, évidemment pris en charge par l’Assurance Maladie.

Mais visiblement, cela ne suffit pas à les convaincre. Pourquoi? L’Institut de Veille Sanitaire a recensé au total 14 excuses (plus ou moins bonnes) parmi lesquelles : l’éloignement d’un centre de radiologie, l’isolement culturel, social ou économique, mais aussi… l’absence de symptômes ou le manque de temps

Même si la nature m’a dotée d’une forte capacité de procrastination, je ne peux m’empêcher de penser qu’il faut parfois se raisonner… En jeu, une diminution des risques de cancer féminin. Ca mérite, non ?!

Mieux dépister les femmes en milieu rural : la mammobile

Bien sûr, tout le monde n’a pas la chance, comme moi, de vivre au cœur de Paris, tout près d’un centre de radiologie. Alors, afin que les femmes vivant en milieu rural accèdent plus facilement au dépistage, en 1990, dans l’Hérault on a eu une idée lumineuse : celle de la Mammobile.

Ce véhicule est tout simplement un bus équipé en matériel médical venant directement à la rencontre des femmes de 50/74 ans, dans les petites villes et les villages. Cette initiative a permis d’améliorer sensiblement le taux de dépistage dans ces zones. Depuis, ce projet a été « exporté » dans d’autres départements tels que l’Aveyron et L’Orne, avec succès.

Quand la précarité et santé ne font pas bon ménage

 Les femmes précaires sont, elles aussi, très mal dépistées. Aussi, différentes initiatives ont vu le jour pour les inciter à changer leurs habitudes. En Ille et Vilaine, 400 rencontres individuelles ou en petits groupes ont été organisées afin d’inciter des femmes en situation de précarité à participer au dépistage, en essayant de comprendre leurs résistances et leurs hésitations. Résultat : une participation boostée de 12%2.

De même, à Gonesse, dans le Val d’Oise, certaines femmes ne sachant pas lire ou issues de l’immigration ont été spécialement suivies afin qu’elles comprennent réellement l’importance du dépistage. Résultat : des participations plus élevées dans les quartiers ciblés. Autant d’initiatives à saluer !

Le cancer féminin, j’ai décidé de m’en prémunir, dès aujourd’hui en souscrivant l’assurance cancer féminin de DA. Un véritable filet de sécurité : en cas de diagnostic malheureusement positif, je bénéficie d’un capital de 10 à 50.000€, pour couvrir les frais médicaux et de confort. En prime, je dispose d’une écoute et une assistance sur mesure. Dès la souscription, un coaching Prévention Cancer, que je partage avec mes amies. Savoir que mon assurance m’épaule vraiment en cas de pépin, ça vaut tous les discours, non ?

1-Sources : Institut de Veille Sanitaire (INVES), 2012.
2-Sources : Inégalités sociales de santé, Institut National du Cancer, Colloque Inca, octobre 2012
Cancer Féminin
Prévention et
Dépistage

La prévention Cancer réduit le risque de 40%.
Toutes nos astuces à partager entre femmes !

Télécharger le book santé

S’asseoir sur ses cou*****, une bien mauvaise idée !

Lire la suite de l'article

Aidant familial, l’assistance du cœur

Lire la suite de l'article

1 commentaire

Laisser un commentaire
  1. […] mammographie prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Les risques de développer un cancer du sein, le plus fréquent chez la femme, augmentent en effet au fil des ans. Pensez aussi, chez vous, à […]

Votre avis nous intéresse

Quelle est votre situation ?

Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

Merci !
Merci de votre inscription !

Les Petites News d'Isie

5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive