Enfant

Bilan orthophonique : le grand oral de la parole !

par Isie DA
04 Oct 2017
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie





On en parle ?
Merci !
Votre rendez-vous
est confirmé. À très vite.

« Dyslexie, dysorthographie, trouble du langage, retard d’apprentissage… » Voici la salve d’angoisses que la maitresse a jeté au visage de Clarisse au sujet de sa petite dernière. Certes, MiniPouce a un petit cheveu sur la langue et bute un peu à la lecture de certaine syllabe. Faut-il pour autant s’alarmer et hurler à tous les maux ?! Un seul moyen de le savoir, procéder à un bilan orthophonique. Une petite séance de dépistage de potentiels troubles du langage. Suivez-moi, je raconte tout, jusqu’au remboursements sécu / Mutuelle. Et oui !

Bilan orthophonique : à quoi ça sert ?

Le bilan orthophonique est un test clinique permettant d’évaluer les difficultés de langage de l’enfant ainsi que d’éventuels problèmes dans sa progression scolaire.

Première étape d’un éventuel suivi chez l’orthophoniste, le bilan du langage fait généralement suite à une inquiétude des parents, d’un enseignant ou d’un professionnel de santé.

Un bilan orthophonique doit être prescrit par le médecin traitant et s’établit au cours d’un entretien d’1h environ avec le spécialiste.

Chaque orthophoniste a sa manière de procéder, mais en général, la séance commence par quelques questions à l’adulte sur l’enfant : comment s’est déroulé l’accouchement, les débuts de sa vie, a-t-il été malade depuis sa naissance, a-t-il eu un choc psychologique, etc.

Tout en posant ces questions, le praticien ne quittera pas l’enfant des yeux, étudiant son comportement, sa motricité et sa manière de communiquer. Ensuite, l’orthophoniste ne s’intéressera plus qu’à l’enfant. Suivant son âge, il va lui demander soit de montrer des animaux sur un livre, de lire une petite phrase, de nommer des couleurs ou de lui raconter sa journée.

Orthophoniste, quand faut-il consulter ?

Il n’y a pas d’âge précis pour consulter un orthophoniste. L’orthophoniste est un spécialiste des troubles du langage et l’acquisition de celui-ci se fait à des âges différents selon les enfants.

On dit toujours qu’on ne peut pas faire correctement deux choses à la fois, c’est le cas chez l’enfant : si il se concentre sur la marche, il parlera plus tardivement qu’un enfant qui se concentre sur la parole tout en restant assis. Ceci pour dire qu’il ne faut pas se précipiter au moindre zozotement et laisser du temps à l’enfant pour apprendre.

Cependant, plus le dépistage d’un trouble est précoce ; mieux il sera pris en charge. Certains symptômes doivent vous alerter. C’est le cas :

  • si l’enfant ne réagit pas à son prénom ou aux bruits qui l’entourent,
  • si il n’associe pas au moins 2 mots à 2 ans, comme « maman partie »,
  • si il n’y a pas d’évolution dans son langage au fil du temps,
  • si il est difficile de comprendre ce qu’il dit


Que se passe-t-il après le bilan oral ?

Une fois le bilan du langage effectué, l’orthophoniste explique à l’adulte ce qu’il a observé et interprète les résultats.

S’il juge que les troubles du langage de l’enfant ne sont pas importants, il ne prescrira aucunes séances de rééducation. Il conseillera juste d’être attentif à l’évolution de la parole du bambin. Et si dans quelques mois rien n’a changé, il effectuera un nouveau bilan sur son petit patient.

S’il a décelé un problème, il va prescrire des séances au cours desquelles il va rééduquer l’enfant pour corriger ses troubles.

Comment remboursent  Sécurité Sociale & Mutuelle  ?

Le prix du bilan orthophonique varie en fonction de la pathologie (troubles de l’écriture, retard de la parole, bégaiement, zozotement…) mais quel que soit le tarif, la part remboursée par la sécurité sociale est de 60%, les 40% restant étant à la charge du patient.

Pour ce qui est du prix d’une séance, c’est le résultat d’un savant calcul : chaque exercice que l’orthophoniste fait réaliser à son patient est appelé un AMO (pour Acte Médical Orthophonique) qui est facturé 2.50€.

En moyenne, lors d’une séance, 12.10 AMO sont facturés. La séance s’élève donc à environ 30.25€, remboursée 18.15€ par la Sécurité Sociale. Le reste étant à la charge du patient.

Quand on sait qu’une rééducation classique demande 20 séances environ, il est facile de calculer que la facture totale s’élèvera à 605€ environ, dont 363€ seront pris en charge par la sécu, le patient ayant donc 242€ à débourser.

Heureusement que Clarisse a écouté mes conseils et a souscrit une mutuelle MAYA Force 2 ! Grâce à cette complémentaire santé, la part qui est à sa charge va lui être totalement remboursée !

 Il ne lui restera aucun frais à payer de sa poche !

Quant à MiniPouce, elle garde son petit zozotement charmant. L’orthophoniste a jugé que son développement était certes un peu lent, mais qu’il fallait la laisser s’épanouir !

Quelle est votre situation ?

Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

Merci !
Merci de votre inscription !Un mail de confirmation vous a été envoyé.

Les Petites News d'Isie

5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive