Enfant

Ado en crise, comment communiquer ?!

par Isie DA
20 Nov 2018
Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous pour recevoir les news d'Isie




J'accepte que les données saisies dans ce formulaire soient utilisées par DA.fr pour me recontacter dans le cadre d'une relation commerciale.


Votre ado se cloître dans sa chambre, se dévoile chaque jour sur les réseaux sociaux, mais vous décroche à peine un bonjour, les yeux rivés sur son smartphone ! À cet âge, on est assez peu enclin aux confidences envers ses parents (ou toute autre personne de plus de 18 ans) ! Vous avez fait preuve de patience, de diplomatie, vous avez bien laissé entendre que votre porte était ouverte, votre oreille toujours attentive… Mais c’est peine perdue ! Quelques solutions pour contourner l’approche frontale, souvent vouée à l’échec avec ces ados en pleine crise !

Il n’a pas l’air de comprendre, parlez-lui concret !

On n’a pas dit d’adopter leur vocabulaire , – que les adultes maîtrisent plutôt mal en général -« déso meuf !» – mais plutôt d’adapter votre discours à ce que votre adolescent pourra comprendre. Les projections dans l’avenir, les valeurs morales, les responsabilités… Que de notions abstraites et lointaines pour lui ! Mieux vaut mettre de côté les discours moralisateurs…

Optez pour le  pragmatique : on traite chaque problème au cas par cas.

Dans la même optique, en choisissant ses moyens de communication habituels, vous aurez plus de chances de retenir son attention : un petit texto avec un émoticône clin d’œil est moins intrusif qu’un appel et peut servir de piqûre de rappel si jamais il est en retard.

… mais sans l’infantiliser, il n’est plus votre petit bébé !

Vous avez sûrement remarqué que votre « petit » a fait une poussée de croissance, qu’il est passé de la pointure 35 au 42 ! Oubliez vite les « Mon Lapin », ou les « Si tu ne ranges pas ta chambre, tu seras privé de dessert ! »…

Parlez-lui avec honnêteté et pensez à le consulter quand une prise de décision le concerne : participer au choix de la destination de vos prochaines vacances devrait  l’intéresser davantage que le compte-rendu de votre journée au bureau !

Il joue la provoc ? N’entrez pas dans son jeu…

« Franchement, ça craint ton truc ! » Les rares fois où il ouvre la bouche, ce sont des critiques qui en sortent ! Avec les ados, il faut savoir prendre de la distance ! Ne laissez pas la moutarde vous monter au nez, montrez-lui simplement que vous savez à quoi il joue et que ce n’est pas la manière idéale de vous répondre.

Mais pensez aussi à lui dire que vous êtes passé par là et que vous avez, vous aussi, pu commettre ce genre d’insolences : vous devez bien vous souvenir de quelques phrases assassines que vous avez pu prononcer, dans une époque lointaine et maintenant révolue !

Il n’a plus envie de rien et ne quitte pas ses écouteurs… Surprenez-le !

Difficile de communiquer avec un ado au casque vissé sur les oreilles ! La ruse est de créer vous-même le moment propice, tout en sortant du quotidien…

Une activité sportive qui vous plaise à tous les deux (trois, quatre…) : un petit plongeon à la piscine ou une soirée bowling seront l’occasion de prendre le temps de discuter de choses et d’autres, sans lui mettre la pression !

Il refuse de vous parler de sa vie personnelle ? Laissez-lui un peu d’intimité !

Non, je ne vais pas vous conseiller de pirater son compte Instagram ou son téléphone. Faites un petit retour en arrière : vous, à cet âge… La dernière personne à qui vous aviez envie de parler de votre vie privée, c’était bien votre mère  !

Vous devez accepter de laisser à votre ado son jardin secret pour construire ses premières expériences. Vous pouvez par contre l’orienter vers un professionnel avec qui il pourra échanger plus librement pour obtenir des réponses aux questions qu’il n’ose pas vous poser.

 

Hospitalisation, s’y préparer pour ne pas se ruiner !

Lire la suite de l'article

Ménopause, 5 conseils pour passer le cap !

Lire la suite de l'article

Votre avis nous intéresse

Quelle est votre situation ?

Nous pourrions vous vendre n’importe quelle assurance. Mais nous préférons vous orienter vers une solution qui vous correspond vraiment. Vous y gagnez et nous aussi. Pour vous y aider, un diagnostic rapide et efficace. 8 questions pour faire connaissance. Ne soyez pas timide !

Merci !
Merci de votre inscription !

Les Petites News d'Isie

5 min de plaisir pour cultiver la pensée positive